chezmonveto

Nos services

Imprimer

picto Consultation spécialisée en Comportement

50% des abandons de chiens sont la conséquence de troubles comportementaux (aboiements, destructions, morsures : 50 000 morsures /an en France au sein des familles). Si votre compagnon aboie sans cesse, n’est toujours pas propre, détruit tout en votre absence, si vous ne pouvez pas le sortir en ville facilement, une prise en charge précoce peut vous aider.
Bien souvent ces troubles ne « passent pas avec le temps » mais au contraire s’installent et s’aggravent, entraînant une souffrance de l’animal (anxiété, dépression) ainsi que de lourdes contraintes dans la vie sociale et familiale des propriétaires.


Le chien ne fait pas de bêtises parcequ'il s'ennuie !

Quels sont les troubles comportementaux les plus courants ?

  •  Les troubles du développement comportemental (hyperactivité, hypersensibilité, syndrome de privation) se révèlent très tôt, parfois dés l’acquisition du chiot. S’ils ne sont pas soignés, ils compromettent gravement son éducation et la qualité des apprentissages.
  •  Les troubles de la relation homme-animal s’installent plutôt au moment de la puberté du chien et se développent progressivement. Il est important de les détecter le plus tôt possible.
  •  Les troubles du vieillissement (dépression d’involution, syndrome confusionnel, agressivité du vieux chien) apparaissent plus tardivement (à partir de 7 ou 8 ans) et nécessitent un traitement spécifique.

Enfin, certains troubles comportementaux sont liés à des maladies du système nerveux ou des maladies touchant d'autres organes.


Qu’est-ce qu’un vétérinaire comportementaliste et pourquoi faire appel à lui ?

Les vétérinaires comportementalistes diplômés des Ecoles Vétérinaires Françaises ont suivi une formation spécialisée et obtenu un diplôme complémentaire, en sus de leur cursus de vétérinaire. Ils sont donc aptes à poser un diagnostic précis sur l’état de santé global du chien. Il peut être nécessaire d’effectuer des examens complémentaires pour préciser l’origine du trouble. Le vétérinaire est le médecin de l’animal ; il est donc le seul apte à prescrire des médicaments parfois nécessaires pour optimiser la thérapie comportementale entreprise. Les vétérinaires comportementalistes sont également compétents pour proposer les thérapies adaptées.

Le vétérinaire comportementaliste est donc le meilleur spécialiste des troubles du comportement.

 

Dans notre clinique, le Dr PISTRE suit cette formation et met cette qualification au service de vos animaux !


Comment se déroule une consultation de comportement ?

Elle s’effectue sur Rendez vous, dure environ 1 heure lors du premier contact. Il est préférable que toutes les personnes vivant avec le chien puissent être présentes. Il est conseillé d’apporter un plan simplifié de la maison ou de l’appartement. La consultation comprend un examen clinique de l’animal, la mise en œuvre d’examens complémentaires si cela s’avère nécessaire et un entretien avec les propriétaires visant à mieux comprendre le mode de vie du chien, ses réactions, ses relations avec chacun de ses propriétaires. A l’issue de cette consultation un diagnostic est posé et un traitement proposé. Dans certains cas, une seule consultation peut être suffisante (prise en charge précoce des chiots) mais plusieurs consultations sont souvent nécessaires afin de mettre en place une thérapie comportementale qui améliorera le comportement de l'animal sur le long terme.


Ne peut-on soigner les troubles du comportement du chien uniquement grâce à l’éducation ?

L’éducation canine, si elle est bien menée, est toujours bénéfique. Cependant, si un trouble du comportement existe préalablement, un diagnostic précis, assorti d’un traitement médical approprié permettra d’éviter une perte de temps et donc d’obtenir de bien meilleurs résultats. Thérapies, traitements médicamenteux, éducation canine sont en réalité complémentaires.


Est-ce utile de donner des médicaments ?

Les médicaments sont  prescrits par le vétérinaire, en accord avec les propriétaires. Ils ne sont pas systématiquement indiqués (diagnostic précoce, trouble léger). Lorsqu’ils sont nécessaires, ils ont toujours pour but d’améliorer la qualité de vie du chien. Ce sont des anxiolytiques, des régulateurs de l’humeur, des régulateurs de l’impulsivité qui ont pour but de donner de meilleures chances de guérison à l’animal. Ces médicaments seuls ne suffisent jamais : ils accélèrent la guérison, mais seule la thérapie comportementale peut traiter le trouble du comportement.


Qu'est-ce qu'une thérapie comportementale ?

Chaque animal a un tempérament et des comportements uniques. Une fois le trouble diagnostiqué, le vétérinaire propose aux propriétaires des changements à effectuer dans la vie de l'animal pour corriger le trouble du comportement. Ces changements peuvent concerner les relations avec les propriétaires, l'aménagement de son territoire, la fréquence à laquelle il mange, etc... Des exercices personalisés sont aussi mis en place, 5 minutes par jour, pour améliorer certaines phobies par exemple.

Pour être efficace, la thérapie doit être poursuivie dans le temps et adaptée à l'évolution du comportement de chaque animal lors des visites de suivi, tous les 1 à 2 mois en moyenne.


Ce qui paraît parfois être un simple petit désagrément de la vie commune avec votre animal est parfois le signe d'un trouble du comportement sous-jacent. N'hésitez jamais à nous en parler. Nous mettons nos compétences à votre disposition !