chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Les chenilles processionnaires


Chenilles en procession

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, Thaumetopea pityocampa. Ces chenilles sont connues pour leur mode de déplacement en file indienne. Elles mesurent jusqu'à 4 cm de long, sont de couleur brun noirâtre avec des taches rougeâtres. Le corps est fortement velu et couvert de poils urticants et allergisants


Nid de chenilles processionnaires

Les papillons éclosent durant l'été et pondent leurs œufs sur les rameaux ou les aiguilles des pins. 5 à 6 semaines après la ponte, naissent des chenilles.

En hiver, les chenilles tissent un nid soyeux dans l'arbre, construit coté sud pour profiter des rayons du soleil. Elles sortent la nuit pour s'alimenter avec les aiguilles du pin, se déplaçant en procession.

Au printemps, les chenilles quittent l'arbre en procession pour aller s'enfouir dans le sol à quelques centimètres sous terre. Les processions peuvent se déplacer jusqu'à 40 mètres.

Chaque chenille va tisser un cocon dans lequel aura lieu la transformation en papillon.


Des dégâts importants sur les arbres :

 

Les chenilles se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pin mais aussi de cèdres. Elles provoquent un affaiblissement important des arbres qui peuvent devenir moins résistants aux attaques d'autres ravageurs et parasites.


Un risque considérable pour l'homme et l'animal :

 

Les longs poils (appelés soies) visibles sur la chenille sont inoffensifs. Les poils urticants sont minuscules et peuvent, lorsque la chenille est inquiétée ou excitée, se détacher et être emportés par le vent.

Leur fort caractère urticant peut provoquer chez l'homme d'importantes réactions allergiques: démangeaisons, œdèmes (main, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires (asthme).

Le danger est particulièrement important pour les animaux: ils sont souvent atteints à la langue, soit parce qu'ils ont voulu jouer avec les chenilles, soit en léchant les démangeaisons sur le corps. Une partie de la langue peut se nécroser et tomber. Lors de nécrose importante, certains animaux ne peuvent plus se nourrir et doivent être euthanasiés. Le plus important est d'avoir le réflexe de rincer la langue et la cavité buccale à l'eau sans frotter puis de nous consulter en urgence.


Moyens de lutte :

 

Il faut impérativement supprimer les nids de chenilles processionnaires qui se trouvent dans vos pins avant fin février. Ne prenez pas de risques inutiles. Faites vous conseiller par des professionnels.

Il n'existe aucun moyen de se débarrasser définitivement des chenilles, les traitements sont à refaire chaque année. Même mortes les chenilles restent urticantes, elles doivent être incinérées ainsi que leur nid. Il ne faut pas manipuler le nid, même vide car il contient toujours de nombreux poils qui peuvent rester urticants plusieurs années.