chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Les cheylettielloses du chien et du chat


La cheylettiellose est une maladie de peau d'origine parasitaire due à un acarien. Elle affecte chiens et chats, mais peut également se transmettre à l'homme.


A quoi est due la maladie ?


La cheylettiellose est une maladie parasitaire due à un acarien : Cheyletiella yasguri chez le chien et Cheyletiella blakei chez le chat.

Cet acarien vit à la surface de la peau des animaux et se nourrit de débris de peau, de lymphe et de sang. Il peut toutefois persister dans l'environnement et entraîner des rechutes. Cette maladie concerne essentiellement les animaux vivants en collectivité (chenils, elevage, animaleries)

C'est une maladie contagieuse à l'homme.


Quels sont les symptômes de la maladie ?


Chez le chien on va observer un pelage gras, du prurit (des "démangeaisons") et de nombreuses squames (des  "pellicules") surtout sur le dos. Parfois le chien peut même perdre des poils.

Chez le chat, on observe aussi des squames sur le dos et parfois d'autres lésions de type dermatite miliaire (une multitude de petits boutons).


Un examen dermatologique par le vétérinaire permet de diagnostiquer la maladie

Comment se diagnostique la maladie ?


Un examen à la loupe permet d'observer les œufs collés sur les poils. Le vétérinaire observe également les acariens au microscope dans les débris cutanés.

 

Comment traiter la maladie ?


Toutes les spécialités vétérinaires contenant un produit acaricide sont efficaces contre la cheylettiellose.

Elle est donc assez facile à soigner mais il est nécessaire de traiter tous les animaux présents ainsi que les lieux de vie des animaux pour éviter les rechutes.

Chez l'homme, la contamination n'est pas systématique. Lorsqu'elle existe, les lésions regressent spontanément après le traitement de l'animal malade  (car les cheleytielles ne se reproduisent pas sur sa peau)