chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Petits et grands maux de l’été.


La belle saison est propice au développement de petits et grands mots. Pour profiter de cette saison en toute sérénité, soyez attentifs aux dangers qui guettent votre compagnon et n’oubliez pas les gestes de préventions essentiels.


 Les puces :

 

Vous allez déceler leur présence par l'apparition de petits points brunâtres (qui sont les déjections des puces) parsemant le pelage. Les démangeaisons sont importantes et certains chiens ou chats peuvent développer des allergies à la salive de puce. Ils auront alors besoin d'un traitement particulier. N'oubliez pas non plus de traiter l'environnement car la puce pond des centaines d'œufs qui donnent des adultes en 15 jours ! De plus, la puce peut transmettre un autre parasite à votre animal : le ténia. Alors, pensez également à le vermifuger.


Crochet pour l'arrachage des tiques

Les tiques :

 

On les trouve partout, même en ville. Elles se fixent sur la peau de l'animal et se gorgent de sang. Il faut alors les extraire à l'aide d'un crochet adapté. Les tiques peuvent aussi transmettre à votre chien la piroplasmose. Si celui-ci est abattu, consultez immédiatement l'équipe vétérinaire.


Les aoûtats :

 

Ces larves d'acariens apparaissent en août dans l'herbe et provoquent de grosses démangeaisons, on observe un amas de points orange au niveau des doigts, des aisselles et des oreilles.

 

L'équipe vétérinaire est à votre disposition pour vous conseiller le traitement préventif adapté à votre chien ou votre chat contre tous ces parasites.


 Les épillets :

 

Ces graines de graminées (herbes) pénètrent facilement dans le nez, les oreilles, les yeux, entre les doigts ou encore dans la vulve et le fourreau. Elles peuvent provoquer des abcès, otites ou conjonctivites. Les chiens à poils longs sont particulièrement vulnérables, il est conseillé de vérifier leur pelage après les promenades. Si votre compagnon se met à boiter, à éternuer ou à secouer ou se frotter la tête, ce peut être un épillet.


Le coup de chaleur :

 

En aucun cas, il ne faut laisser votre animal au soleil pendant les heures chaudes, en particulier pour des races à face plate comme le bouledogue. Si vous devez l'emmener à la plage, installez-le sous le parasol et laissez lui de l'eau à disposition. Ne l'enfermez surtout pas dans la voiture car l'habitacle se transforme vite en fournaise. Quand il a chaud, le chien n'a pas la capacité de transpirer comme nous, il ne peut qu'haleter pour refroidir sa température corporelle. Dans une voiture surchauffée, la température de l'animal peut vite atteindre 41°C. Il s'ensuit une déshydratation et un état de choc souvent fatal. En cas d'urgence, recouvrez son corps de serviettes mouillées et emmenez le immédiatement à la clinique pour une réanimation.