chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto La vermifugation: pourquoi faire?


 

En Europe, les chiens et les chats peuvent être parasités par de multiples espèces de vers.

Certains de ces parasites sont plus importants que les autres parce qu’ils sont plus fréquents, parce qu’ils sont plus pathogènes, parce qu’ils sont transmissibles à l’Homme ou toute combinaison de ces 3 raisons.

Nous allons vous expliquer rapidement pourquoi ils peuvent être un danger pour l'Homme et vous proposer des mesures de lutte à la fois rationnelles et consensuelles pour les parasites les plus importants pour le traitement des animaux de compagnie et pour la prévention de la contamination humaine.

  

Tout parasite est adapté à son hôte définitif et son cycle (oeuf, puis larve(s) puis adulte) est bien défini et immuable. La durée du cycle, ainsi que les différents hôtes possibles peuvent augmenter la dangerosité de certains parasites. Mais dans certains cas, il peut se produire des erreurs et nous pouvons en être victimes. Ainsi, pour certains Ténias du chien, nous faisons partie du cycle, et pour les Ascaris, notre contamination est une erreur.

On appelle zoonose une pathologie qui touche aussi bien l'Homme que l'animal.

  

Vos animaux ont besoin de soins adaptés à leur mode de vie. En effet, l'âge, le mode de vie, l'alimentation, le lieu de vie ou leur mobilité sont des facteurs à prendre en compte pour le risque de contamination et la lutte contre les parasites.


 Les chiots et les chatons

 

Les chiots peuvent être massivement infestés par Toxocara Canis (Ascaris) à la suite d'une contamination in utero ou par le lait maternel. Chez le chaton, l'infestation in utero n'existe pas pour Toxocara Cati,  C'est pourquoi il est recommandé de vermifuger chiots et chatons dès l'âge de 2 à 3 semaines ainsi que leur mère. Tous les vermifuges ne tuant pas les larves, il est recommandé de le faire 1 fois par mois jusqu'à l'âge de 6 mois. 


Les adultes

 

Les chiens vivant dans des chenils ou ayant un accès libre à un jardin, ceux qui se promènent fréquemment ou qui participent à des réunions de chiens ou chats (expositions, agility, chasse en meute,...), les chiens errant souvent, sont très exposés aux risques de contamination.

Des études récentes ont montré que les traitements annuels ou semestriels ne permettaient pas de réduire significativement le niveau de contamination.

 

Les chats ayant un accès illimité aux espaces extérieurs sont dans le même cas. De plus, ils peuvent ingérer des petits rongeurs qui portent en eux des larves infestantes d'Ankylostomes qui contaminent vos compagnons.

 

C'est la raison pour laquelle un traitement tous les 3 mois est recommandé. 


Un kyste d'echinocoque

Les cas particuliers

 

Ces cas sont liés principalement au mode de vie et au parasite en cause.

 

Les Ascaris causent chez l'Homme une pathologie proche de la Toxoplasmose : ceci est du aux Larva Migrans. Les larves infestantes du parasite sont ingérées par l'Homme et commencent normalement leur développement dans notre organisme. Le problème est que nous n'avons pas dans notre corps les récepteurs nécessaires à la poursuite du cycle larvaire. Ces larves se baladent donc par voie sanguine et s'arrêtent n'importe où pour y faire un kyste et dégénérer. Selon la localisation de ce kyste, on pourra observer des troubles musculaires, articulaires, oculaires,...  Heureusement, ces troubles sont réversibles et vous en avez peut-être déjà eu sans vous en apercevoir.

 

Les Echinocoques sont eux beaucoup plus génants. Le parasite qui nous interesse est Echinococcus Granulosus car nous faisons partie du cycle. C'est un ténia du chien qui ne mesure adulte que 3 cm. Nous sommes hôte intermédiaire et nous pouvons porter en nous la larve de ce vers : le kyste hydatique. Elle fait environ 10 cm de diamètre et est positionnée sur notre foie. elle contient des milliers de larves infestantes. Sa paroi est fragile et peut se rompre au moindre choc, chaque larve pouvant reformer un kyste : on parle alors d'hydatidose miliaire. Dans certains cas, il existe des mauvaises localisations : poumons, coeur, cerveau,... La zone de présence de ce vers est principalement le sud de la France, sous une ligne Bordeaux-Lyon. Il n'existe malheureusement pas de traitement actuellement autre que chirurgical, quand c'est possible. Cette zoonose est donc potentiellement mortelle.

 

Donc,quand votre animal a des contacts réguliers avec des enfants jeunes (moins de 5 ans), avec des personnes ayant des problèmes de santé, avec des personnes immunodéprimées, quand votre animal chasse (le sanglier par exemple),... il est recommandé de vermifuger tous les mois avec un produit efficace.  


Vermifuger votre animal est quelque chose d'essentiel, tant pour sa santé que pour la vôtre, c'est pourquoi nous vous poserons chaque fois cette question.

 

Nous nous tenons à votre disposition pour vous conseiller le meilleur produit adapté à vos besoins.

 

Vous pouvez aussi aller sur : www.esccap.org/102/Guidelines/Français.htm