chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Introduire un nouveau chat chez soi.


Quelles sont les précautions à prendre pour introduire un nouveau chat dans un foyer déjà occupé par d’autres chats ?


Comment un groupe de chats vivant ensemble est-il organisé ?


Le chat est un animal solitaire de nature, mais il peut vivre en groupe si les ressources du milieu le permettent. Les jeunes chatons sont généralement bien accueillis, au pire, dans l'indifférence, au mieux avec des comportements quasi-maternels, y compris de la part des mâles castrés.

Une fois adulte, les nouveaux deviennent des congénères comme les autres, susceptibles d'être rejetés ! Ils sont alors parfois des concurrents combattus. La stérilisation est une intervention qui facilite grandement la cohabitation des chats dans un espace commun.

Parfois, la puberté d'un chaton s'accompagne d'une réorganisation qui conduit à des mesures identiques à l'introduction d'un nouveau chat. La stérilisation précoce dispense de cette phase parfois délicate.


Que se passe-t-il la plupart du temps ?


Le plus souvent, il y a une phase d'observation et de découverte réciproque. Il faut s'attendre à des réactions anxieuses passagères de l'un ou l'autre (dormir moins, manger moins... ou plus, quelques pipis hors de la litière...).

Cette phase dure 2 à 3 semaines, avec une intensité qui va en diminuant.


Comment aménager l'espace pour éviter les bagarres ?


Isolez le nouvel arrivant dans une zone réduite qui ne concurrence pas le premier, c'est-à-dire hors de ses champs d'activité (repos, repas, élimination, jeux, chasse). Vous faciliterez ainsi au nouveau chat le marquage de ce lieu comme étant le sien.

Notez qu'il est essentiel de prévoir au moins une litière par animal, elles ne seront regroupées si nécessaire que plus tard.

Après quelques jours, vous lui permettrez de pénétrer dans les zones fréquentées par l'autre chat, où ils pourront se rencontrer (éviter les zones où il se réfugie pour dormir). Ils auront eu le temps de s'accoutumer aux odeurs de l'autre et ne seront plus tout à fait des inconnus. Lors des rencontres, chacun doit avoir une possibilité évidente de fuite. Si le contact est positif, les deux chats joueront ensemble.


Faut-il intervenir dans les relations entre chats ?


En aucun cas, vous ne devez imposer de contacts et encore moins tenir l'un des deux chats. Quelles que soient les menaces (parfois bruyantes), il faudra vous retenir d'intervenir directement. C'est aussi à travers ce  jeu de menaces et de fuites que les relations s'installent. Toute intervention risque de provoquer ou de prolonger des combats réels.

 

Si la tension vous parait excessive ou si elle dure plus de deux semaines, prenez contact avec nous : une consultation réalisée précocement est toujours plus efficace. Il existe également des phéromones apaisantes qui peuvent faciliter le contact entre les chats.